Une semaine dans les Dolomites

Infos pratiques

  • Massif : les Dolomites (Pré Alpes orientales méridionales)
  • Date : du 17 au 22 Septembre 2006
  • Objectif : Marcher en autonomie et faire des Via-Ferrata
  • Carte à prévoir : Tabacco 015 : Marmolada - Pelmo - Civetta - Moiazza
  • Condition météo : beau temps et chaleur
  • Lieu Départ : Passo-Duran (1605m)
  • Durée : 6 jours
  • Participants : Oolive, Pnine

La course

le trajet : 17 Septembre 2006

En route dans la nouvelle Peugeot 1007 de Pnine. De Chambéry à Passo Duran par le Tunnel du Frejus, l'autoroute italienne : Turin, Milan, Venise, Passo-Duran. Plus de 8 heures de route. Heureusement, nous sommes motivés, et la voiture, super confort. La circulation ce dimanche est fluide.

Nous avons acheté la carte au 25000 ième dans une station service, sur l'autoroute, après Venise.

Nous arrivons à Passo-Duran, de nuit et sous la pluie. Nous avons essayé de trouver un endroit pour poser la tente, mais la pluie nous a très rapidement convaincu d'aller au gîte San Sebastiano du parking. Le seul ouvert.

1er jour : lundi 18 Sept 2006

Départ de Passo Duran (1601m) en début de matinée. Pnine est un lève tôt, même sans réveil ;)

Nous suivons le GR 549 Dolomiten Höhenweg jusqu'au refuge Bruto Carestiato (1843m). A cette époque, il est fermé pour cause de restauration complète. De là, nous suivons le GR 554 Alta Via Dolomiti, via le Col d'Ors (1826m), jusqu'à la piste carrossable n° 555.

Sur la piste carrossable n° 555 nous repérons divers endroits pour poser la tente, au cas où. Mais il bruine depuis un bon moment déjà, et nous préférons le confort douillet d'une salle hors sac.

Nous arrivons au refuge Vazzoer (1714m) en fin d'après-midi. Ce refuge est composé de deux parties : une gardée (à cette époque fermée) et une autre bâtisse qui fait office de salle hors sac (très grande et propre). Là, nous rencontrons deux Allemands, un père et son fils. Le contact est tout de suite très chaleureux. Nous partageons le thé, de la charcuterie et le rhum. Ils sont dans le massif depuis plusieurs jours déjà, et là, ils s'attendaient à un refuge ouvert. Ils n'ont que des vivres de courses à se mettre sous la dent. Nous plaisantons avec eux.

Nous avons bien marché pour cette première journée, les sacs sont lourds. Nous nous sentons bien en forme.

Résumé du jour
Point de départ Altitude Point d'arrivée Altitude Remarques
Passo-Duran 1605m refuge Bruto Carestiato 1834m via le GR 549
refuge Bruto Carestiato 1834m col d'Ors 1826m via le GR 554 (alta via dolomiti)
col d'Ors 1826m refuge Vazzoer 1774m via le GR 554 et la piste 555

2ième jour : mardi 19 Sept 2006

Départ le mardi matin du refuge de vazzoer (1774m) via le GR 560 Dolomiten Höhenweg. Nous bifurquons sur la droite pour suivre le même GR 560, nous continuons sur le GR 560 jusqu'à Sella di Pelsa (1954m). Puis, nous bifurquons à droite, toujours sur le GR 560 Alta via Dolomiti.

Nous longeons le massif de la Civetta. Le cadre est magnifique. Nous apercevons sur notre droite le refuge A. Tissi qui, de loin, ressemble à une hacienda. Nous continuons jusqu'au lac Colai (2143m), puis nous arrivons au refuge A. Sonino al Coldai (2132m).

Le refuge est posé dans un site minéral. Il est très grand, doté en contrebas d'une salle hors sac. Nous y arrivons en début d'après-midi. Nous mangeons, siestons, et décidons d'y passer la nuit. Oolive peut enfin racheter une bouteille d'eau. Le premier jour, après une glissade, sa gourde en aluminium s'est percée. Nous avons tenu deux jours de marche avec le seul litre d'eau de Pnine.

Résumé du jour
Point de départ Altitude Point d'arrivée Altitude Remarques
refuge Vazzoer 1774m bifurcation 1827m via le GR 560
bifurcation 1827m Selle di Pelsa 1954m via le GR 560
Selle di Pelsa 1954m Forc. di Col Rean 2107m via le GR 560
Forc. di Col Rean 2107m refuge A. Sonino al Coldai 2132m via le GR 560

3ième jour : mercredi 20 Sept 2006

Après une bonne nuit passée dans notre salle hors sac, nous nous remettons en route. Nous croisons sur le départ, un groupe d'Italiens d'une cinquantaine d'années, deux hommes et une femme, très sympathiques. Nous échangeons quelques mots, nous leur indiquons notre intention de redescendre à Passo-Duran pour faire la Civetta le lendemain. Nous partons, eux, se posent quelques minutes.

Le GR 557 qui part du refuge amène soit à la Civetta, soit bifurque vers Passo-Duran. Les Italiens qui s'étaient posés au refuge repartent. Nous constatons qu'ils ont un sacré rythme. Ils nous rejoignent à la bifurcation, au Porta del Masare (2420m). Nous échangeons à nouveau avec eux. Décidément, ils sont très conviviaux. Nous décidons de les suivre dans la via ferrata de la Civetta : via ferrata degli Alleghesi.

Ils partent dans la voie devant nous. Très rapidement, nous constatons qu'ils vont bien vite, et que nous, par contre, nous ramons. Nous essayons de les rattraper pour observer leur technique de progression. Il faut dire que nous sommes novices en Via-Ferrata. Oolive n'a jamais pratiqué, Pnine une seule fois. Apprendre leur technique nous a été utile tout le reste de la semaine.

Cette via est magnifique, très minérale, très aérienne. Elle nous mène au P.ta Civetta (2920m), puis au P.ta Tissi (2992m), pour finir au Civetta (3220m). La vue est splendide. Cette via est bien dans le style de celles des Dolomites : seuls les passages nécessaires sont équipés. Le strict minimum.

Nous redescendons au refuge du Torrani via le sentier dans un pierrier. Quelques passages sont équipés.

Arrivés au refuge du Torrani (2984m), tout le monde se précipite sur une bière (une photo en atteste). Nous nous laissons convaincre par le groupe de rester passer la nuit avec eux au refuge. Dormir à 2986m, en plus, nous ne l'avions jamais fait. Le gardien fait à manger, nous, nous avons notre réchaud, notre popote. Nous restons sur notre régime de soupes lyophilisées et de pattes chinoises.

Résumé du jour
Point de départ Altitude Point d'arrivée Altitude Remarques
refuge Coldai 2132m Porta del Masare 2420m via le GR 557
Porta del Masare 2420m P.ta Civetta 2920m via ferrata degli Alleghesi
P.ta Civetta 2920m P.ta Issi 2920m via ferrata degli Alleghesi
P.ta Issi 2920m sommet Civetta 3220m via ferrata degli Alleghesi
sommet Civetta 3220m refuge M.V. Torrani 2984m via le pierrier

4ième jour : jeudi 21 Sept 2006

Nous redescendons du refuge du Torrani (2984m) par la voie normale. Nous suivons le sentier jusqu'au Pian Della Tenda (2997m). Nous continuons sur la via ferrata Tissi, jusqu'à la Cima di Tomb (3004m), puis nous descendons sur le sentier qui longe la Civetta Bassa. Arrivé à la bifurcation du Forc delle Sasse (2476m), nous continuons la descente sur le sentier Angelini jusqu'au Forc Interiore (2300m), via le Col Del Vant (2324m).

Dans la descente du Forc Interiore nous recroisons les deux Allemands (le père et son fils) que nous avions rencontré lundi soir. Les retrouvailles sont chaleureuses.

Au Forc Interiore (2300m), nous descendons jusqu'à la cabane de Grisetti (1980m), puis nous suivons le GR 559 jusqu'au lieu dit Le Vare (1250m). Là, comptant sur notre bonne étoile, nous levons le pouce. Une voiture passe. Elle nous indique qu'elle s'arrête 100m plus loin, ce qu'elle fait. Pas le temps de la regretter qu'une seconde arrive. Un couple d'anciens. Ils nous prennent. Le mari aussi a fait la Civetta dans sa jeunesse. Ils nous déposent au parking de Passo-Duran, devant la voiture. Super.

C'est le début d'après-midi, il fait grand beau. Nous nous installons confortablement pour manger sur les bancs devant le gîte San Sebastiano. Nous somnolons au soleil. Puis une idée folle naît en nous. Si nous allions dormir à la cabane Ghedini Moiazza (2601m) ?.

Ce qui implique de passer la via ferrata. Qu'importe, nous sommes en jambes. Une micro non négociation plus tard, nous sommes chaussés, les sacs refaits, et en route.

Nous survolons le sentier, tant est si bien que nous sommes un peu déshydratés. Nous retrouvons de l'eau au fond des gorges Van del Cantoni. Ouf. L'endroit est malsain, des cailloux tombent de tous les côtés.

La marche d'approche du sentier, jusqu'au début de la via est interminable, et quelque peu engagé. Les 500m de dénivelé de la via sont, eux aussi aériens, et vite avalés.

Nous arrivons à la cabane de Ghedini Moiazza (2601m). C'est une petite cabane de jardin de 2m par 2, vachée à la montagne. Il y a deux lits superposés, une table pliante. En plus, un précédent groupe à laisser un peu d'eau de vie. Ca tombe bien, nous n'avions plus de rhum. Alors, nous troquons avec la cabane, des soupes, du chocolat contre cette eau de vie. Que du bonheur !

Résumé du jour
Point de départ Altitude Point d'arrivée Altitude Remarques
refuge du Torrani 2986m Forc delle Sasse 2476m via normale
Forc delle Sasse 2476m Forc Inferiore 2300m sentier Angelini
Forc Inferiore 2300m cabane Grisetti 1980m sentier Angelini
cabane Grisetti 1980m Le Vare 1250m sur le GR 559
Le Vare 1250m Passo Duran 1601m en auto-stop

Repas de midi au soleil à Passo Duran.

Point de départ Altitude Point d'arrivée Altitude Remarques
Passo Duran 1601m refuge Bruto Carestiato 1834m sur le GR 549
refuge Bruto Carestiato 1834m bifurcation vers la via ferrata 1793m sur le GR 549
bifurcation vers la via ferrata 1793m cabane Ghedini Moiazza 2601m via ferrata

5ième jour : vendredi 22 Sept 2006

Départ de la cabane Ghedini Moiazza (2601m). Nous suivons le sentier qui monte dans le minéral. Nous arrivons au début de la via ferrata qui nous mène au sommet Miozza Sud (2878m). Cette via est très belle, comme toutes celles que nous avons fait depuis le début de cette semaine.

Arrivés au sommet de Miozza Sud, le via est un cul de sac. Il faut redescendre par là où nous sommes montés. A la bifurcation du départ, nous continuons la descente sur la via ferrata G. Constantini. Au Forc. delle Masenade (2650m), nous bifurquons à gauche, sur le sentier qui descend dans le Vant Della Moiazza, jusqu'à la cabane Grisetti (1980m).

Là, nous déjeunons, puis nous repartons sur le GR 578 Sent. Angelini jusqu'à Passo Duran (1601m). Nous arrivons en fin d'après-midi au parking.

Nous nous posons au soleil, et buvons une bière bien méritée à la seconde auberge du parking. Après avoir pris notre temps, nous décidons de repartir sur Chambéry (France).

Le retour a été beaucoup plus éprouvant que l'aller. La circulation était très dense, et les Italiens conduisent, c'est sûr, pas comme nous. Les panneaux de limitation de vitesse précisent la vitesse en dessous de laquelle il ne faut pas descendre. Les voitures doublent de tous les côtés, sans regarder. Heureusement, nous étions deux conducteurs à nous relayer. Nous sommes arrivés à Chambéry dans la nuit, épuisés, mais heureux de cette semaine.

Résumé du jour
Point de départ Altitude Point d'arrivée Altitude Remarques
cabane Ghedini Moiazza 2601m somment Miozza Sud 2878m sentier + via ferrata
sommet Miozza Sud 2878m Forc. delle Masenade 2650m descente sur la via ferrata
Forc. delle Masenade 2650m cabane Grisetti 1980m via le sentier
cabane Grisetti 1980m Passo Duran 1601m sur le GR 578

Informations pour dormir

Parking

Le parking est suffisamment vaste pour poser une tente. Il y a aussi deux gîtes au bord de la route. Attention, le prix de la nuitée est assez élevé.

Refuge Vazzoer (salle hors sac)

Nous avons dormi dans la salle hors sac du refuge. Le refuge lui-même, gardé, est fermé à cette époque.

  • alt : 1714m
  • état : très bien entretenu
  • couchage : 10 personnes (5 lits superposés)
  • eau : au refuge
  • bois : tout autour.
  • cheminée : rien pour faire du feu dans la salle.
  • divers : oreillers et couvertures sur chacun des lits

Refuge Coldai (salle hors sac)

Nous avons dormi dans la salle hors sac du refuge. Le refuge lui-même, gardé, possède tout le confort moderne.

  • alt : 2132m
  • année : construit en 1905 par le CAI de Venise
  • état : très bien entretenu
  • couchage : 6 personnes (3 lits superposés)
  • eau : au refuge
  • bois : pas de bois
  • cheminée : un poil, la salle hors sac contient du bois. Nous ne l'avons pas utilisé.
  • divers : oreillers et couvertures sur chacun des lits

Refuge du Torrani

Refuge gardé.

  • alt : 2986m
  • année : construit en 1938 par la section CAI de Conegliano
  • état : très bien entretenu
  • couchage : 12 personnes sur des bats flancs superposés (avec matelas) + 6 personnes sur des lits pliables.
  • eau : au refuge
  • cheminée : un poil
  • bois : livré depuis la vallée par le téléphérique

Cabane Ghedini Moiazza

Cabane type abris de jardin (environ 4 m²), en bois, vachée à la montagne.

  • alt : 2601m
  • état : bien entretenue
  • couchage : 4 personnes (2 lits superposés)
  • eau : trouvée au névé en contrebas
  • bois : pas de bois
  • cheminée : rien
  • divers : oreillers et couvertures sur chacun des lits
  • 1 table pliante.

Cabane Grisetti

Cabane ouverte en forme de tunnel, en métal.

  • alt : 1980m
  • état : bien entretenue
  • couchage : 8 personnes (4 lits superposés)
  • eau : 300m de dénivelé plus bas
  • bois : pas de bois
  • cheminée : rien
  • 1 table pliante.

Scans de la carte

Extrait de la carte Tabacco 015 Marmolada-Pelmo-Civetta-Moiazza.

Note : scanner les cartes est illégal, mais peut servir pour donner une idée du parcours. Dans tous les cas les scans ici présents ne sont pas imprimables et ne sont d’aucune utilité sur le terrain.

Photos

Voici quelques photos de cette randonnée. Nous devons ces photos à Nino, un Italien joyeux et fort sympathique, rencontré, avec ses deux amis, sur l'ascension du Civetta (3220m). Merci Nino.

 
evasion/rando/dolomites.txt · Dernière modification: 2009/12/23 22:36 (édition externe)     Haut de page